Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 15:00

Aujourd'hui , tout passerait, nous dit-on, par l'économie et ses corolaires que sont le chômage,la fiscalité et la croissance. Le président de la république serait au plus bas dans les sondages parce que la croissance est basse, le taux de chômage important et les impôts élevés.

Cette analyse est-elle pertinente? Rien n'est moins sûr. En effet , le passage au vert de nombreux indicateurs économiques ne semble pas améliorer le score de popularité du chef de l'Etat. Dans les faits la courbe du chômage se stabilise, la croissance est tirée vers le haut et la balance du commerce extérieur s'améliore. Il y a bien longtemps que la France n'avait pas signé autant de contrats commerciaux avec les pays étrangers le dernier en date étant celui du consortium mené par Alstom pour le métro de Dubaï. Certes ces contrats sont souvent des armes, avions, missiles, bateaux de guerre mais peu de français remettent en question ce réarmement du monde pourvu que les usines tournent et que des emplois soient créés. Si l'ancien président de la république avait obtenu de tels contrats, nul doute que nous aurions été abreuvés de tous ces succès à l'export comme nous l'avons été pour des contrats qui sont restées imaginaires ou mensongers. Au choix. Voir par exemple les avions Rafale soi-disant vendus au Brésil.

Le président de la République actuel qui semble être entré en campagne électorale nous vend des baisses d'impôts, une croissance forte et une augmentation du pouvoir d'achat pour les classes moyennes. Pas sûr que ces promesses le réconcilient avec les sondages. En effet, contrairement à ce que laissent entendre les médias, les peuples portent peu d'attention aux questions économiques dès qu'il s'agit de glisser un bulletin dans l' urne. Les britanniques viennent de nous le montrer en votant pour le Brexit malgré une économie en bonne santé. Ses partisans n'avaient aucun plan économique bis pour donner suite à la sortie de la communauté Européenne. Ils ont tout de même été suivis. Leurs dirigeants sont bien embarrassés maintenant. Ils sont confrontés au vide de leurs propos et de leurs promesses. Ils ont du mal a assumer ce pourquoi ils ont été élus.

En France, comme en Angleterre ou ailleurs, de nombreux électeurs se tournent vers les partis proposant de quitter l'Europe alors que ces derniers, n'ont ni plan ni expérience ni compétence pour gérer le pays . Ils se comportent comme si les hautes responsabilités ne requéraient pas de solides formations sans lesquelles la politique n'est qu'improvisation et aventure.

Se posent alors les questions suivantes : que cherchent les peuples à travers leur vote ? Qu'est-ce qui les fait opter pour un candidat ou un parti proposant "la sortie"? Les questions de sécurité , le besoin identitaire à travers le nationalisme, les attitudes religieuses sont souvent mis en avant. Certes en période de crise ces données jouent un rôle important. Comment ne pas réclamer plus de police après des attentats répétés et sanglants? Notons toutefois que les gouvernements quel que soit leur bord politique savent répondre efficacement à ses situations sans inverser pour autant le désir de quitter l' Europe et de repli sur soi qui s' exprime dans les urnes après chaque élection.

Et si, pour le dire plus simplement, ce malaise présent dans la plupart des démocraties européennes venait non pas d'une crise économique grave mais du confort atteint par la vie dans de très nombreux domaines. Plus étourdissant encore, la paix que nous connaissons maintenant en Europe depuis plus de 70 ans nous fatigue-t-elle? Là est bien le problème. Nous parlons des erreurs ou des insuffisances de l' Europe. Elles sont nombreuses. Pourquoi oublions-nous qu'elle nous a apporté la paix? Elle a évité des millions de morts en un demi siècle seulement. Les peuples se lassent-ils de la paix? se lassent-ils du confort, de l'espérance de vie qui n' a cessé d'augmenter? Des conditions de travail qui se sont améliorées? Du niveau de vie en général? Certes, beaucoup de gens en Europe sont encore en souffrance. Toutefois, ces questions méritent d' être posées. Peut-être parce que l'instinct s'accommode mal de l'harmonie et cherche le conflit comme si celui-ci était indispensable au sentiment d'existence. L'humain s' ennuie dans le jardin d'Eden. Transgresser les règles établies, s'opposer à ce qui est ou essayer autre chose, lui est indispensable pour entretenir sa nature. Peut être aussi parce que nous aimons bien, les médias aidant, ressasser ce qui va mal afin d'attirer sur nous un peu de compassion y compris lorsque tout va pour le mieux. Être insatisfait, crier, râler, c'est revendiquer un amour maternel dont on a bien du mal à se détacher y compris après le sevrage. C'est chercher une mère. Ce rôle est le plus souvent dévolu à l'Etat, après que l'Eglise et les croyances l'aient assumé pendant des siècles. Aujourd'hui, l' Europe à du mal à prendre le relais. Elle est perçue comme une mauvaise mère. Elle est en procès parce qu'elle invite à plus de progrès et plus d'ouverture en demandant d'abandonner certaines habitudes au profit de nouvelles normes. Celles-ci font peur parce qu'elles nous tirent hors de la matrice dans laquelle nous avions l'habitude de nous mouvoir. La tentation est de retourner vers la nation, celle d'avant, notre première nourrice Elle aurait , croit-on, un bien meilleur lait!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui suis-je ?

     Titulaire d'une maitrise de théologie et d'un DESS de psychopathologie clinique, j'ai été amené à exercer plusieurs fonctions  et plus particulièrement la mise en place d'un centre socio- culturo- spirituel protestant puis la direction pendant 12 ans d'un centre de cure pour malades alcoliques. J'y ai découvert l'importance d'apprendre à écouter l'humain dans toutes les dimensions qui le constituent. Aujourd'hui, inscrit au rôle des pasteurs de l' Eglise Réformée de France, j'essaie de mettre des mots sur mes expériences et de conceptualiser mes découvertes.
serge soulie

Recherche

Blogs Et Sites Amis