Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 15:22

Dire qu'aujourd'hui, dans notre pays que la droite est dangereuse peut paraitre partisan voire stupide. Deux attitudes semblent aller dans cette direction .

Notons tout d'abord que depuis les attentats de Nice, la droite ne cesse de déstabiliser le gouvernement alors que la solidarité s'impose de toute évidence. Ces propos mensongers, ces contres vérités, ces discours violents ne visent qu'à discréditer l'autorité de l'Etat. Mrs Ciotti, Sarkozy, Vauquiez, Estrosi font des déclarations dont le but n'est autre que d'allumer l'incendie de la pagaille et du chaos. Cette attitude correspond d'ailleurs à ce que tout le monde a pu constater depuis l'arriver au pouvoir de la gauche, à savoir que la droite n'accepte pas l'alternance qui est pourtant la base de la démocratie. Aujourd'hui on est en droit de se demander si la tradition suffira à maintenir la république et la démocratie. Nous ne devons pas oublier que la France peut basculer à tout moment. Elle a connu le boulangisme, Napoléon III et dans une situation plus particulière Pétain. Nous ne pouvons pas oublier que ces dictateurs sont arrivés au pouvoir avec l'accord et la bénédiction du peuple.

Lorsqu'il était ministre, Luc Ferry, homme de droite, demandait qu'on laisse gouverner ceux qui ont été élus parce que tous les cinq ans il y a des élections pour approuver ou non leur gouvernance. Il avait raison. Hélas! Peu suivent ses remarques . Ceux qui n'ont pas été choisis veulent s'imposer par esprit de revanche. Leur attitude n'est pas respectueuse du suffrage universel.

Enfin, soyons attentifs aux discours de ces personnalités de droite. Ils ne peuvent pas s'empêcher d'aller, pour le moins, taquiner l'islam qui doit rentrer dans le rang Mr Fillon, candidat à la primaire, est passé expert dans ce genre de remarque ,Mme Morano n'est pas en reste. Certes nous savons tous que la religion musulmane doit apprendre à vivre dans les pays où il n' y a pas de religion d' Etat. Nous savons qu'elle s'y emploie et que ses efforts sont importants. Alors pourquoi chercher à la stigmatiser régulièrement. Il est inadmissible que cette jeune maman musulmane s'entende dire alors que son fils de quatre ans vient d'être tué par le camion, que nous ne voulons plus d'elle, qu'elle doit retourner dans son pays. Il est inadmissible que telle autre dont la mère a été tuée s'entende dire "une de moins". Ces propos prennent la suite dans la bouche de gens peu éduqués des propos plus policés tenus par des responsables politiques . Ce sont ces mêmes propos qu'entendaient les juifs après l'accession d'Hitler au pouvoir. C'est inadmissible et nous devons pleurer avec tous ceux qui sont en deuil quelle que soit leur religion, leur nationalité et leur couleur de peau.

Alors la droite prépare t-elle une nouvelle guerre de religion? Ne peut elle exister et gouverner qu'en divisant le peuple? Pour récupérer des électeurs et reprendre le pouvoir, elle instrumentalise ce qu'il y a de plus réactionnaire dans la religion catholique se promettant de le faire passer dans les lois de l'état. Autrement dit, ce qu'elle reproche à l' Islam, faire de la religion une religion d' état, elle promet de le mettre en place à partir de vieux rudiments du christianisme que la plus grande majorité de catholiques et des chrétiens récusent .

En regardant le ministre de l'intérieur, manifestement atteint par l'attitude dégoutante de certains politiciens de droite et de l' extrême droite qui avancent main dans la main, je pensais à tous ces hommes qui sont allés jusqu'au suicide tant les mensonges les avaient atteint. Il y a Roger Salengro, Bérégovoy, Jean Germain, peut-être Robert Boulin. Mais une certaine droite est sans vergogne. Elle ne craint pas de répéter ses crimes. Il serait temps que ceux qui se reconnaissent dans une droite républicaine ou qui se disent au centre se séparent de ces va-t- en guerre qui se manifestent chaque jour sur les ondes comme dans la presse pour aider chacun à trouver sa place dans notre pays et garantir la paix à tous. Quant à l' électeur qui se rend à l'urne, il devrait se demander si celui qu'il se propose d'élire, de droite comme de gauche est animé par un esprit de division ou par un esprit de liberté, d'égalité et de fraternité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui suis-je ?

     Titulaire d'une maitrise de théologie et d'un DESS de psychopathologie clinique, j'ai été amené à exercer plusieurs fonctions  et plus particulièrement la mise en place d'un centre socio- culturo- spirituel protestant puis la direction pendant 12 ans d'un centre de cure pour malades alcoliques. J'y ai découvert l'importance d'apprendre à écouter l'humain dans toutes les dimensions qui le constituent. Aujourd'hui, inscrit au rôle des pasteurs de l' Eglise Réformée de France, j'essaie de mettre des mots sur mes expériences et de conceptualiser mes découvertes.
serge soulie

Recherche

Blogs Et Sites Amis