Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 14:02

 

            Il est temps que la loi sur "le mariage pour tous" soit adoptée. Les enjeux plus politiques qu' éthiques - en témoignent les débordements au cours des manifestations ou autres rassemblements - n'ont fait qu'accroitre la haine contre les homosexuels.  Parce qu' avec l'homosexualité on touche à ce qu'il y a de plus profond en l'humain, les agressions homophobes étaient prévisibles et l'on ne peut que déplorer l'aveuglement de ceux qui ont organisé ces manifestations avec des mots d'ordre qui sollicitaient l' équilibre psychique.

            Désormais les homosexuels bien que minoritaires auront les mêmes droits dans notre pays et espérons que l'homophobie régressera. Au plus profond de lui, chaque individu sera mieux armé pour faire face à sa propre homosexualité car il saura consciemment -et au fur et à mesure du temps inconsciemment- qu'il peut opter pour l'homosexualité sans danger. Paradoxalement cette loi devrait aider ceux qui se cherchent dans l'affirmation de leur sexualité. L'énergie qu'ils dépensaient pour  ne pas devenir homosexuel ou pour s'adapter à une société qui juge et rejette l'homosexualité, sera utilisée dans les processus de sublimation. Libres, ils pourront s'investir pleinement dans leur travail, l'art, les relations, la recherche.

            Ce qui est tout aussi regrettable est que tous ceux qui, défendant le mariage pour tous parce qu'il peut faire  barrage à l'homophobie, soient perçus comme faisant l'apologie de l'homosexualité. Dans la société, il y a à peu près 10 % d'hommes et de femmes attirés par un partenaire du même sexe. Parmi eux, certains hésitent dans leur choix et l'influence de l'environnement s'avère  déterminant  pour le choix final. L'homosexualité se situe le plus souvent au croisement du biologique et du culturel.  C'est pourquoi,  je pense -mais je sais et j'accepte tout à fait que d'autres puissent voir les choses autrement- qu'une société doit veiller à ne pas promouvoir l'homosexualité. L'hétérosexualité est porteuse d'avenir parce qu'elle est la fabrique des enfants et l'homosexualité d'une manière ou d'une autre -pour l'adoption, la PMA ou le GPA- doit lui faire appel pour faire les enfants qu'elle est tout aussi capable d'élever par la suite contrairement à ce que l'on entend dire. Mais cette valeur d'avenir de l'hétérosexualité ne peut être reconnue que si l'homosexualité à toute sa place dans la société et si elle  dispose des mêmes droits.

            La difficulté aujourd'hui, ce n'est pas l'enfant qui sert de prétexte à tous les opposants. La difficulté vient de ce qu'il est difficile d'accepter l'homosexualité pour soi et pour les autres. Parlez-en à des parents dont le fils ou la fille sont attirés par l'homosexualité. On peut comprendre qu'ils mettent tout en œuvre pour que cet attrait échoue. Cela fait partie de l'éducation. On peut comprendre qu'ils s'offusquent  contre tout ce qui fait la promotion de l'homosexualité comme d'autres s'offusquent de ce que l'infidélité est louée, vantée, suggérée et même proposée comme allant de soi. Signalons d'ailleurs à tous ceux qui voudront bien l'entendre que l'infidélité et ses conséquences crée bien  plus de dommage auprès des enfants que n'en crée le fait d'être élevé par deux femmes ou deux hommes.  Par contre, il est inacceptable que les parents concernés par l'homosexualité de leur enfant  condamnent et rejettent  celui-ci parce qu'il aura fait un choix qui n'est pas celui qu'ils espéraient. Ce choix restera douloureux. Ici aimer c'est aussi souffrir. Il est plus inacceptable encore que la société rejette l'homosexuel, le désigne comme incapable d'élever des enfants et facilite ainsi sa persécution.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui suis-je ?

     Titulaire d'une maitrise de théologie et d'un DESS de psychopathologie clinique, j'ai été amené à exercer plusieurs fonctions  et plus particulièrement la mise en place d'un centre socio- culturo- spirituel protestant puis la direction pendant 12 ans d'un centre de cure pour malades alcoliques. J'y ai découvert l'importance d'apprendre à écouter l'humain dans toutes les dimensions qui le constituent. Aujourd'hui, inscrit au rôle des pasteurs de l' Eglise Réformée de France, j'essaie de mettre des mots sur mes expériences et de conceptualiser mes découvertes.
serge soulie

Recherche

Blogs Et Sites Amis