Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 21:21

         Récemment un grand quotidien rapportait que des professeurs occupaient leur collège pour convaincre leur administration de la nécessité de reloger temporairement deux familles dans des logements de fonction inoccupés. Ces deux familles qui avaient des enfants inscrits au collège venaient de perdre leur logement et se retrouvaient momentanément à la rue. Le temps de leur hébergement devait permettre de trouver une solution durable.

            On pourrait penser que cet acte de solidarité, qui de surcroît ne coûtait rien puisque les logements sont vides, trouverait grâce auprès des lecteurs de ce journal proche de la gauche. Il n'en est rien. Dans les commentaires, les lecteurs se déchainent contre ces professeurs qui feraient mieux de renoncer à une partie de leur salaire pour payer le logement à  ces familles, qu'ils pourraient chercher un travail pendant leurs 6 mois de vacances et j' en passe. Nous ne sommes pas ici devant de l'ignorance pour les auteurs de ces commentaires mais devant de la haine des professeurs. C'est aussi les commentaires des gens de la rue ou  du café du commerce. Les mêmes réactions se retrouvent dans tous les journaux quelles que soient leur tendance.

            Alors on peut s'interroger sur les motifs de cette haine. Est-ce  un règlement de compte décalé aux professeurs qu'ils ont dû supporter dans leur enfance? Est-ce le résultat d'une politique menée par le dernier quinquennat montrant trop souvent du doigt ces mêmes professeurs pour raison d'économie ?  Est-ce le statut de fonctionnaire très envié en temps de crise? Certainement toutes ces raisons à la fois et bien d'autres encore. Le plus grave est que ce genre d'attitude  est directement responsable de la crise que traverse l' éducation nationale. Comment un enfant, un adolescent, qui entend   ses parents et la société toute entière discréditer ainsi ses professeurs peut-il  leur accorder la moindre autorité, la moindre compétence et s'adapter à l' école. Il met en acte le discours qui l'environne dont celui des parents . J'ai souvent attiré l'attention des parents qui critiquaient les professeurs de leurs enfants en leur faisant remarquer que par leur attitude ils barraient  la route au savoir de leur enfant  parce que celui-là passe toujours par un transfert de l'enfant au professeur. Or lorsque la critique  est négative ce transfert devient impossible. La suite a, le plus souvent, montré que cette critique avait conduit l' enfant à l'échec y compris au niveau de l' université où les enfants son majeurs.

            C'est aussi l' échec du professeur qui non seulement n' a pas d'autorité et subit le chahut dans sa classe mais voit le savoir qu'il veut transmettre  s'échouer au point de la non- relation qu'il a avec l' élève.

               Il serait illusoire de croire que la revalorisation du salaire des professeurs  suffira à  changer la situation actuelle.  Certes cette revalorisation est semble-t-il nécessaire  mais seul un changement de discours à leur égard peut apporter un changement. Une profession décriée perd de son efficacité. Elle s'isole. Elle s'appauvrit. Il n'est pas certain que les professeurs actuels soient enclins à la recherche qui reste un de leur domaine important parce que le savoir se renouvelle régulièrement. Il n'est pas certain qu'il y ait beaucoup de candidats motivés. Lorsqu'ils le sont, la motivation pourra- t-elle s'inscrire dans le temps?  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui suis-je ?

     Titulaire d'une maitrise de théologie et d'un DESS de psychopathologie clinique, j'ai été amené à exercer plusieurs fonctions  et plus particulièrement la mise en place d'un centre socio- culturo- spirituel protestant puis la direction pendant 12 ans d'un centre de cure pour malades alcoliques. J'y ai découvert l'importance d'apprendre à écouter l'humain dans toutes les dimensions qui le constituent. Aujourd'hui, inscrit au rôle des pasteurs de l' Eglise Réformée de France, j'essaie de mettre des mots sur mes expériences et de conceptualiser mes découvertes.
serge soulie

Recherche

Blogs Et Sites Amis