Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 14:22

Bonjour François,

C'est avec joie et reconnaissance que je salue ta déclaration au retour des JMJ de Pologne concernant la violence et les religions. En disant qu'il n'est pas possible de parler de la violence Islamique sans parler de la violence catholique , non seulement tu as donné une parole de réconciliation mais tu nous rappelles que le temps ne peut pas être seulement observé dans l'ici et maintenant. Tu as ainsi très justement défini l' Eternité qui intègre tout ce qu'il y avait avant, ce qu'il y aujourd'hui et ce qu'il y aura demain. Et si aujourd'hui la religion chrétienne semble engendrer moins de violences que l'Islam nous ne pouvons pas nous arrêter à ce seul moment de l'histoire . L'humanité est un tout qui se déploie dans le temps. C'est ce tout que nous devons prendre en compte si nous voulons éviter les erreurs de jugement.

As-tu remarqué combien ta déclaration est venue perturber non seulement l' extrême droite mais aussi une partie de la droite française. C'est d'autant plus remarquable que ces politiciens là s'abritent toujours derrière la religion catholique. Il la prenne à témoin pour justifier leurs attitudes conservatrices quand ce n' est pas leur comportement xénophobe et raciste. Ils se plaisent à montrer que l'injustice et l'inégalité sont des faits naturels donc acceptables. La justification des énormes écarts de salaires en est un exemple. Grâce à ta remarque, leur fond de commerce se révèle au grand jour, un fond basé sur le rejet de l'autre pour diviser et, bien sûr régner, car comme tu le sais, la droite réactionnaire française a beaucoup de mal à accepter l'alternance. Elle cherche à accréditer dans l'opinion, l'idée selon laquelle la gauche est illégitime lorsqu'elle est au pouvoir. Tout est bon chez elle pour reprendre et garder ce pouvoir.

Lors de séjours au Etas Unis, au Canada au Mexique ou même en Espagne et pour y avoir fréquenté les milieux catholiques, j'avais déjà remarqué combien le catholicisme y était beaucoup plus ouvert qu'en France. Les réactions à tes propos des politiciens Français de l'extrême droite et d'une partie de la droite le confirment. Ce faisant, ils ne rendent pas service au catholicisme et à la religion chrétienne en général qu'ils font apparaitre comme une religion ringarde, peu favorable au progrès , à l' intelligence et à la modernité.

De récents sondages montrent que depuis ta mandature la participation aux offices catholiques augmente. Tout cela prouve que de nombreux catholiques ne suivent pas ces politiciens et qu'ils s'ouvrent à la modernité et à l' humanité comme tu le proposes régulièrement. Ils croient à la différence, la respectent et l' encouragent. Ils croient que l'injustice et les inégalités doivent être combattues. Ils font passer les recommandations de l' Evangile avant l'idéologie politique. Cette idéologie que l'on pensait toujours à gauche mais qui depuis quelques années s'est largement glissée à droite tout en laissant croire en se réclamant pour cela du christianisme qu'elle n' existe pas.

Comme tu l'as deviné, je ne me retrouve pas dans la pratique de la religion catholique. Son monothéisme niellé par la place faite au Christ, le culte rendu à la vierge et aux Saints, sa croyance au surnaturel, sa notion du sacré, sa hiérarchisation et la place faite à l'Eglise comme intermédiaire entre Dieu et les hommes, tout cela m'éloigne de cette pratique de la foi chrétienne. Mais il me semble que dans notre pays la communion avec le catholicisme serait plus facile si la réalité de l' Eglise telle que tu la présentes au monde n'était pas travestie par des politiciens qui l'instrumentalisent pour servir leurs propres intérêts. Ils utilisent la religion pour flatter les instincts les plus bas : peur et rejet de l'autre, désir du même et de l'identique, jugement sans appel, demande de toujours plus de sécurité. Ils donnent de l' Eglise une image qui fait peur et éloignent beaucoup de "chercheurs de Dieu et d'humanité". Ils freinent aussi son évolution et son choix pour la modernité parce qu'ils la privent de nouveaux venus, plus jeunes , à l' esprit créatif et inquiet comme tu l'as rappelé. En mettant en exergue ce qu'il y a de plus contestable dans le catholicisme , ils jettent un voile sur ce qu'il a de plus beau, de plus vrai et de plus profond. Plus grave encore, ils portent atteinte à la fraternité et à l'union entre les religions, entre croyants et incroyants, ils désavouent et condamnent ceux qui ne font pas leur choix. Ils mettent notre pays en danger.

Encore merci pour tes paroles de paix qui raisonnent dans la réalité de notre vie à la française.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 15/11/2016 10:13

Difficile d' être d' accord avec le fait de dire que la santé coûte cher, en voyant l'argent dépensé à tort et à travers dans notre pays .

Qui suis-je ?

     Titulaire d'une maitrise de théologie et d'un DESS de psychopathologie clinique, j'ai été amené à exercer plusieurs fonctions  et plus particulièrement la mise en place d'un centre socio- culturo- spirituel protestant puis la direction pendant 12 ans d'un centre de cure pour malades alcoliques. J'y ai découvert l'importance d'apprendre à écouter l'humain dans toutes les dimensions qui le constituent. Aujourd'hui, inscrit au rôle des pasteurs de l' Eglise Réformée de France, j'essaie de mettre des mots sur mes expériences et de conceptualiser mes découvertes.
serge soulie

Recherche

Blogs Et Sites Amis