Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 21:01

Bien cher François,

Je ne doute pas que tu sois au courant des dernières décisions votées par le synode de l' Église Protestante Unie de France . Dans notre pays cette information a fait les choux gras de la presse. Les pasteurs et autres laïcs défilaient sur les plateaux de télévision et à la radio. Les protestants habitués à ce qu'on les ignore, ou mieux encore à ce qu'on les assimile purement et simplement aux catholiques n'en revenaient pas. De quoi te rendre jaloux mon cher François.

De plus ce synode à eut lieu à Sète. La ville de Paul Valéry et de Georges Brassens. Là se croisent la poésie et le non conformisme. On ne pouvait pas faire mieux. Sans oublier bien sûr le mont Saint Clair qui invite chacun à prendre de la hauteur pour mieux regarder et la terre et le ciel tout en scrutant l' horizon marin. Sète, la ville de la liberté. Tout un symbole.

Dans un premier temps j' ai pensé que tu devais fulminer dans ton coin regrettant toutes les gentillesses faites aux protestants au nom de l' œcuménisme. Peut être même pensais-tu que ces protestants dits "historiques" avaient presque totalement disparus et qu'il ne restait plus que les évangéliques beaucoup moins dangereux parce qu'ils partagent avec l' Église catholique de nombreux points de vues. Si on s'en tient au nombre, tu ne te trompes pas vraiment. Le protestantisme historique se réduit d'année en année. Pour ce qui est de la pensée c'est tout autre chose. Ceux qui sont encore là sont bien verts et présents dans l' actualité. Le choix d'une bénédiction pour un mariage des couples de même sexe en est la preuve.

Puis, connaissant ta sagesse et aussi ta compassion je me suis dit que tu priais pour nous. En effet , on a pris l' habitude de te voir souriant et avenant. Débarrassé de l' accoutrement dont s'affublaient tes prédécesseurs dont on voyait vite qu'ils n' étaient pas des anges sans percevoir pour autant et tout de suite qu'ils étaient des hommes, tu invites à la sympathie. Tu donnes envie à engager un dialogue. Ma question est devenue alors: mais à qui s'adresse t-il pour prier pour nous. Pas à la vierge Marie puisqu'elle est "persona non grata" chez les protestants, pas aux saints puisqu'ils n'y croient pas. Heureusement il nous reste Dieu le père et son fils Jésus- Christ. Ce n'est quand même pas rien. L'ennui est que cela fait de toi un protestant!! C'est toujours comme cela dans les réunions œcuméniques. On élague, on élague, comme si le protestantisme était la forme simplifiée du Christianisme. L'administration française si compliquée devrait s'en inspirer.

Enfin, je me suis ravisé. Je me suis dit que tu nous enviais peut- être. Je suis même allé jusqu'à penser que tu souffrais au fond de toi de ne pas pouvoir t' exprimer sur des sujets qui te tiennent à cœur semble t-il . C'est ainsi que tu sembles parfois en contradiction avec toi-même. Tu déclares par exemple ne pas avoir le droit de juger les homosexuels. Leur refuser de s'aimer ou refuser qu'un homosexuel soit l' ambassadeur du Vatican, n'est-ce pas les juger indirectement? Un ami avançait que tu étais hypocrite. Je ne le pense pas mais ta position peut le paraitre. Il y a trop de contradictions entre ce que semble te dire la conscience et les exigences de ta fonction. Laisse toi conduire où ton cœur te mène. Je le sais, c'est très dur et nous en sommes tous là. N'oublie pas que le meilleur témoignage que tu puisses rendre au monde c'est de réduire cette contradiction. Alors je ne te dis pas que je prie pour toi car je ne crois pas à ce type de prière comme si un Dieu pouvait ouvrir les écluses du ciel. Je crois seulement que Dieu a tout donné pour que Toi et les tiens puissiez changer les choses afin que l' amour de Jésus- Christ soit visible aux yeux du monde., ceux que notre morale aime comme ceux qu'elle se plait à condamner.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui suis-je ?

     Titulaire d'une maitrise de théologie et d'un DESS de psychopathologie clinique, j'ai été amené à exercer plusieurs fonctions  et plus particulièrement la mise en place d'un centre socio- culturo- spirituel protestant puis la direction pendant 12 ans d'un centre de cure pour malades alcoliques. J'y ai découvert l'importance d'apprendre à écouter l'humain dans toutes les dimensions qui le constituent. Aujourd'hui, inscrit au rôle des pasteurs de l' Eglise Réformée de France, j'essaie de mettre des mots sur mes expériences et de conceptualiser mes découvertes.
serge soulie

Recherche

Blogs Et Sites Amis